Pontiac Bonneville Coupé Sport 1959


CAN-AM

Recommended Posts

Attends attends, ça a un nom ça ............ Juste une question: l'apport de zinc facilite la soudure ?? :book:

 

Pas spécialement , mais à cet endroit je ne pourrais pas y revenir après le soudage. Donc si je met une peinture ou un autre traitement , il va brûler aux points de chauffe.

Donc il existe ce produit qui protège le métal de la corrosion. Et en même temps il est conducteur électrique car très fort en zinc. Ce qui permet de souder à la pointeuse électrique. :) J'utilise celui-ci car la marque pour laquelle je bosse est marié avec. Mais il y en a bien d'autres sur le marché et certains sont même à base de cuivre.

Link to comment
Share on other sites

Je radote mais c'est vraiment du beau boulot!

 

Encore merci , mais j'ai vue que tu avais aussi joué du mig sur ta Dodge 58 . Même si j'ai trouvé l'auto qui me correspond, j'ai toujours eu un faible pour les 58 B)

Link to comment
Share on other sites

Ahhh le travail à l'étain , rien n'est plus gratifiant qu'un résultat homogene à la tole une fois dressé .

 

Sinon pour la couche de zinc franchement oui cela protege pendant la soudure mais c'est un peut comme les appret phosphatant , c'est avant tous et pour tous une sous couche qu'il faudra recouvrir par quelques chose de plus étanche dans le temps .

 

.......... très impréssionnant la réalisation du cone incliné !

Link to comment
Share on other sites

Heu ..Tof ! J'ai vue bien plus impressionnant chez toi comme chantier. Perso je n'y aurait jamais touché à cette Dart. Et de plus en travaillant dehors , avec les caprices de la météo . Comme quoi quand ont aime .....

 

....................la couche de zinc ...................... c'est avant tous et pour tous une sous couche qu'il faudra recouvrir par quelques chose de plus étanche dans le temps .

 

 

C'est exact, mais cela vient bien plus tard . Dans les endroits inaccessibles j'utilise des produits à corps creux bi-composant. Au départ ils sont très liquide et collant, puis ils s'épaississent quand ils sont en contact pour former une cire curative et préventive.

 

Pour le phosphatant, tout le monde n'a pas les mêmes produits, sur les photos les pièces de couleur jaune vert sont phosphatées avec un produit appelé P99 . Issue des produits pour l'aviation en milieu salin.

J'ai des jantes que j'ai sablé en 1991 entreposées dans un local plus qu'humide et elles ont comme seule protection le P99 . Et bien il n'y a pas l'ombre d'un début d'oxydation. Je reconnais que le phosphatant gris de chez Ixell n'a pas la même performance. Mais par expérience il est largement suffisant. Et comme tu dis , il faut recouvrir tout ces primaires pour obtenir le meilleur.

Link to comment
Share on other sites

vraiment un trés beau modèle et ton boulot est superbe.

Merci , et je suis d'accord avec toi c'est un très beau modèle.

Pour ce qui est des chantiers carrosseries et de la rapidité, je suis loin de t'arriver à la cheville.

 

Comme pour la Dart de Tof , ta T-bird 55 n'aurait jamais fini chez moi. :sweatingbullets:

 

Pour l'anecdote à l'époque je cherchais une bubble top, et dans les annonces de cette période j'ai hésité

à contacter le proprio de ta cadi 60. Comme quoi le monde de l'américaine n'est pas bien grand.

Link to comment
Share on other sites

cette caddy 60 ce fut compliqué car il voulait la vendre au prix du platine alors que la voiture etait HS en de nombreux points...

bref on a pas mal palabré..

quand a ma 55 c'est vrai que c’était un sacré challenge mais je m’aperçois que le 57 que je vient de rentrer est tout aussi pourri ...... sniffff

 

 

en tout cas bravo pour ton boulot

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Suite de la réparation de l'aile avant gauche:

 

IMGP2022.JPG

 

IMGP2284.JPG

 

IMGP2283.JPG

 

IMGP2286.JPG

 

 

Reste a dé-cabosser ce choc, qui était dissimulé sous 1.5 centimètre de mastic !!!

 

GEDC1829 - Copie.JPG

Link to comment
Share on other sites

Début des travaux sur l'aile avant droite :sweatingbullets:

 

J'ai boulonné une équerre sur la longueur. Car avec un trou pareil et le renfort diminué de moitié par la découpe, l'aile n'était plus rigide.

 

IMGP2295.JPG

 

IMGP2297.JPG

 

IMGP2305.JPG

 

IMGP2308.JPG

 

IMGP2319.JPG

 

Donc découpe des parties cancéreuses afin de reconstruire le renfort intérieur longitudinal.

Le fer plat et les serres-joints sont là pour m'aider à faire une coupe droite et propre.

 

IMGP2327.JPG

 

La partie supérieure de ce renfort a été récupéré sur l'aile tordu.

Ajustage de celui-ci sur la partie restante ...

 

IMGP2337.JPG

 

IMGP2346.JPG

Link to comment
Share on other sites

La partie supérieure du renfort et maintenant soudé et traité. Les perçages du dé-pointage sont également rebouchés :

 

IMGP2355.JPG

 

IMGP2356.JPG

 

IMGP2357.JPG

 

 

 

Après une grosse bourde de débutant, patch coupé trop court, beaucoup trop court . J'ai donc ressoudé ce qu'il manquait sur toute la longueur :grr: Bref une soudure de 70 cm de long n'améliore pas la planéité de ma tôle, alors une deuxième pour raccorder l'ensemble ....!

 

Et bien sur c'est le domaine ou je suis le moins doué !!! Pour bomber pas de souci , mais pour aplanir quelle m..de !!!

 

Mise en place et ajustage du patch :

 

IMGP2362.JPG

 

IMGP2359.JPG

 

IMGP2360.JPG

 

 

 

Le patch est maintenant soudé et solidaire de l'aile . Je vais donc pouvoir enlever le raidisseur provisoire pour réparer la partie inférieure du renfort.

Puis à ce moment là je pointerais l'aile sur le renfort comme à l'origine.

 

IMGP2366.JPG

 

Les dégradations des perçages des ornements d'ailes sont entièrement rebouchés et seront en suite percés au bon diamètre.

IMGP2370.JPG

 

 

Cette misère n'est plus qu'un souvenir :sifflement:

 

GEDC1814.JPG

IMGP2365.JPG

IMGP2372.JPG

Link to comment
Share on other sites

Excelent le avant aprés , tu pourrait presque faire partie de la team Gas Monkey Garage :)

 

J'aimerais bien avoir les moyens de réaliser le dixième de leurs projets :)

 

Mais pour la Bonneville ce sera sans les cornes :super:

 

1045082_583047421718596_1426602310_n.jpg

 

PS:

 

Pour la petite histoire ce coupé Bonneville 1959 à été acheté récemment sur EBAY Motors. Et je n'approuve pas vraiment le fait , que cette pure classic ( pas si courante que cela même aux USA ). Soit prise pour faire le buzz par cette équipe de déjantés. Cette auto est celle de couleur vert clair que nous pouvons voir sur Youtube

. Vidéo déposé par l'entreprise qui la proposait à la vente.

Car elle était strictement d'origine peinture comprise et avec clim d'usine. Ainsi qu'un bon nombre d'options dont je me satisferais bien. Cette voiture était à 10 000 $ et c'était une sortie de grange comme nous disons ici.

Avec ce que j'ai pu lire sur les forums US , je ne suis pas le seul à regretté que cette classic soit modifiée ou détruite pour faire de l'audimat :mwarf: .

Car les Pontiac 59 ont été longtemps boudé par les collectionneurs ou les amateurs de véhicules anciens .

Et depuis quelques années beaucoup s’aperçoivent de leurs erreurs, mais hélas c'est trop tard.

Les broyeurs en ont écrasé des millier !!!!

Et c'est comme cela qu'elles sont devenues pas très courantes aux US, surtout en version Bonneville coupé sport et cabriolet.

Link to comment
Share on other sites

Guest Grand Pascal

Pitié, can am, ne fait pas ça!!!

Je rigole, je serais énormément surpris de ta part. Quel dommage de traiter une bonnie de la sorte. BEURK, sont étrange ces ricains.

A plus....

Pascal

Link to comment
Share on other sites

Merci, cela me fait plaisirs de partager cette expérience avec vous.

 

Donc voici la dernière réparation du renfort supérieur de l'aile AVD.

 

IMGP2374.JPG

 

 

Cette fois pas d’embrouille avec le patch (encore ponctionné sur l'aile accidentée)

 

IMGP2375.JPG

 

IMGP2377.JPG

 

 

Voilà soudure meulé et phosphaté.

 

IMGP2378.JPG

 

IMGP2380.JPG

 

 

Maintenant la tôle supérieure peut être soudé par point

Link to comment
Share on other sites

Beaux travail , félicitation 200843posting1.gif . Ton travail ( là partie des patchs ) me rappel mes jeunes années de carrossier ou j'apprenais le boulot . Quand je pense que c'était une épreuve que j'ai u au C.A.P de tôlier chaudronnier dans les années 80 :blush: .

 

Chapeau et continu comme ça , à nous faire partager ton travaille 544033iconthumright.png

Link to comment
Share on other sites

Alors voici la suite , réparation d'une partie affaiblie derrière la baguette latérale .

 

IMGP2389.JPG

 

IMGP2382.JPG

 

IMGP2388.JPG

 

 

 

 

Puis le dernier gros patch au bas d'aile AVD.

 

IMGP2391.JPG

 

 

Découpe du cancer...

 

IMGP2393.JPG

 

 

Mise en place du patch

 

IMGP2394.JPG

 

 

 

J'ai décidé de changer de méthode. Je n'ai réalisé aucun pliage sur cette pièce.

les retours seront donc soudés après la mise en place de cette pièce.

Cela me laisse un peu plus de liberté pour positionner la pièce et la planer si nécessaire.

Car la soudure fait pas loin de 30 cm de long.

 

Soudure et traitement.

 

IMGP2395.JPG

 

IMGP2398.JPG

 

 

IMGP2407.JPG

Link to comment
Share on other sites

Superbe travail, quelle précision !

 

Merci et profite bien de la tienne. Car la meilleure récompense que tu peux avoir avec ce genre d'autos, c'est de voyager à leurs volants.

Link to comment
Share on other sites

Les dernières grosses réparations de la peau extérieure de
l’aile AVD.


Soudure des retours d’aile, avec découpe provisoire.

 

IMGP2413.JPG

 

IMGP2414.JPG

 

post-9443-0-27893300-1366053013.jpg

 

 

 

 

 

Même si ce n'est pas parfait , c'est bien mieux ainsi.

 

IMGP2421.JPG

 

 


Présentation du renfort.

Ne pouvant plus le souder à la pointeuse électrique, comme à l’origine sur le support longitudinal.

Il sera bouchonné sur la partie haute, afin de conserver toute la rigidité de l’ensemble.

 

IMGP2422.JPG

 

IMGP2425.JPG


Voilà le renfort est en place.

 

IMGP2428.JPG


La prochaine étape sera le pointage électrique de la partie avant et du bas de l'aile.

Pour des raisons pratiques (pas de pointeuse à la maison). J’ai volontairement attendu d’avoir fini ce bas d’aile pour revenir sur l'avant.

Link to comment
Share on other sites

c'est toujour aussi impressionant, sinon question technique que veux dire bouchonné? et quand tu parle de pointage électrique c'est bien du mig que tu parle?

Link to comment
Share on other sites

Heeeu , plus facile à faire qu’a expliquer.


Disons que la soudure par bouchonnage, consiste a assembler plusieurs épaisseurs en un seul point.

Comme un rivet à chaud pourrait le faire. Donc pour cela, ont perce un trou dans la pièce qui va recouvrir la seconde.

Afin de faire fusionner la seconde pendant la soudure et finir par remplir le trou de métal d’apport, jusqu'à ce que la première épaisseur soit aussi prise par la soudure.


soudure.jpg


 


Pour la soudure par point c’est plus facile.

C’est tout simplement un appareil spécifique qui reproduit exactement la technique d’assemblage
des constructeurs.

Une grosse pince pneumatique dont les becs en cuivre sont parcourus par un courant de faible tension et de forte intensité.

 

 

porsch73.jpg

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.