Comet72

Active Members
  • Posts

    11,986
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    83

Comet72 last won the day on September 24 2023

Comet72 had the most liked content!

Qui suis-je ?

  • Sexe
    Homme
  • Ville
    Derrière les maisons

Quelques détails à mon sujet

  • Passionné depuis
    Plus de 10 ans
  • Dans mon garage
    Y'en a partout, c'est l'enfer!!!
  • Voitures de mes rêves
    Déjà dans le garage
  • Mes centres d'intérêt
    La puxisdiphtérophilie, l'oleuréservasophilie et surtout la chartasignopaginophilie.
  • Comment j'ai découvert DC
    Dieu m'a proposé de passer ici

Recent Profile Visitors

7,467 profile views

Comet72's Achievements

Légende Vivante

Légende Vivante (8/8)

867

Reputation

  1. Si jamais pour les conseils, pas beaucoup de temps pour me connecter en ce moment mais si je peux aider... Je confirme ce qui à été dit jusque-là. Y'a pas grand chose de négatif dans une 3rd Gen. , même en LG4.
  2. Toujours sur les routes, le vieux machin! Plaisir intact. Presque 5000 bornes depuis juin, c'est pas mal. Dans les anecdotes: En traversant la belle ville de Neuchâtel j'ai reussi l'exploit de perdre au plein milieu de la route cantonale la luge qui va sous le moteur, une belle plaque d'alu pleine de 5 millimètres d'épais, elle doit faire dans les 20 kilos (strictement d'origine par ailleurs)...je vous raconte pas le merdier. 80km/h en train de m'engager sur la piste tout à gauche de la trois voies pour dépasser: -"TAH-BADABOIING-CRRRRR!!!" -"Euuuh...quoi?" Coup de bol, y'avait rien derrière...j'ai pu monter sur le trottoir et tranquillement aller faire ma brocante au milieu de la route: Récupérer la luge, la mettre dans le coffre...scruter sur 300 mètres les trois pistes pour retrouver mes 4 boulons et mes 4 rondelles...j'ai quand même mis presque une demi-heure avant de retrouver la dernière. J'étais content de moi, juste avant le CT je les avais démontées et polies les luges en alu (il y en à trois), j'avais bien nettoyé et...graissé...les boulons de fixation...mauvaise idée. Mais bon je commence à avoir l'habitude de perdre des pièces, il y à quelques années j'avais déjà laissé au milieu de la route un ancrage de caisse qui avait pété net après un nid de poule...j'avais jamais autant ri de ma vie. Y'a pas de miracle, c'était du 4x4 d'homme: Essieux rigides, barres de torsion de camion, pour parfaire le tout une lame maîtresse de rajoutée à l'arrière: C'est une vraie planche. La moindre aspérité de la route et tu décolles. Mais bref on s'en fout, c'est ricain, c'est du solide. Faut juste pas oublier monter à pieds joints sur les boulons pour qu'il reste entier. Sans déconner, une vraie merveille ce bahut. Je ne pourrais plus m'en passer. J'ai encore déplacé un compresseur de 150 litres ce matin avec, j'aurais même pu en mettre un deuxième dans le coffre, le top.
  3. Merci! Fin de la décontamination, polish et cire. Le toit et les ouvrants furent particulièrement longs et pénibles à rattraper, mais c'est fait. Masquage, histoire que tout ne blanchisse pas et histoire aussi de ne pas tout abraser...le tout en haut d'une échelle, indispensable vu les dimensions du bahut (qui plus est, rehaussé...) J'en ai aussi profité pour démonter les joints des hauts de portes, mal positionnés (j'avais pas encore remarqué...) remplis de terre et de merdouille, pour pouvoir nettoyer-traiter la rouille de surface des gouttières-polisher et cirer derrière, et les joints sont allés prendre un sérieux bain dans l'évier et brossage énergique jusqu'à ce que ça ressorte propre. Les ouvrants une fois faits, ça ressemble à ça: Le toit terminé...ça va, ça brille... Et le bahut entier terminé: On est pas mal, on est pas mal...pour une vieille peinture jamais entretenue et 280'000 kilomètres je suis content, il à de la gueule. Et comme j'espère ne pas avoir à recommencer avant quelques années, vu qu'il squatte en face de la porte de l'atelier dans lequel je meule/soude/ponce/fais de la poussière à longueur de semaine, j'ai mis trois ronds dans une housse XXXXX...X...X...L: Il paraît encore plus gros houssé, c'est assez drôle...on peut encore mieux distinguer l'inspiration "parpaing avec des roues aux coins" dans les lignes! Et les jantes moches, qui vont partir se refaire une jeunesse un de ces quatre... Prochaine étape pour celui-là: Reprendre la remise en état mécanique, y'a encore bien du boulot. Et dépenser des ronds chez LMC pour finir l'esthétique (rétros, moulures, etc.) D'ici-là, cette après-midi j'ai ressorti de l'oubli la H.O., dernière caisse du lot qui à besoin de passer par la case lavage-décontamination-polish-bordel, etc...20 ans abandonnée dehors, on part de loin, même si j'avais déjà enlevé l'été passé la mousse, les araignées et le gros des stigmates d'un entretien inexistant. Rendez-vous dans une centaine d'heures. Je suis pas inquiet...
  4. Merci! Ouais, comme tu dis ça prend vite du temps...bon, moi j'aime assez faire ça, surtout en partant d'une base en triste état, on voit rapidement le avant-après, c'est motivant. Merci, ça fait plaisir. À vrai dire le tout c'est de savoir reconnaître le potentiel d'une bagnole, même pourrie, au moment de l'achat...le reste c'est juste du boulot. Bon ben le Tahoe n'est pas fini, j'ai pas mal de boulot qui s'est greffé dans le courant de la semaine, mais c'est en bonne voie. Flash-back: Je l'avais déjà entièrement fait. Sauf le toit. Un très, très gros boulot surtout de décontamination puisque l'ancien proprio n'avait pas trouvé de meilleure idée que de gicler les volets...bleus...de sa villa à deux mètres du Tahoe, avant de le laisser plusieurs années stationné en panne appuyé contre une haie de thuyas...il était pas beau à voir, mais j'avais pu tout rattraper. Rutilant, je l'avais donné au copain carrossier pour refaire la traverse arrière, les deux bas d'ailes arrières et regicler le bas de la tailgate. Il à vraisemblablement coupé les parties rouillées, paille de meule et limaille dans tous les sens...avant sûrement de passer à autre chose. Il à dû le planter dehors dans la cour, en plein automne, au milieu de la campagne...ça a duré deux mois. Le vous laisse imaginer la suite... Quand je l'ai récupéré, il était rouge. De rouille. Sur les vitres arrières j'aurais pu râper le morceau de parmesan pour mettre sur les pâtes de midi. C'etait il y à 6 mois...il m'aura fallu ça pour me remotiver à recommencer. Mais c'est fait. Je me tape le toit entre lundi et mardi...et du coup je vais acheter une housse pour le couvrir. La bonne nouvelle c'est que j'ai pu tout renlever à la clay bar, et forcément, avec un polissage supplémentaire il brille encore pire qu'avant. Un vrai miroir. Donc voilà. Après il faut que je ressorte la H.O. de son trou, je vais l'attaquer dans la foulée. 20 ans aux intempéries, vous allez voir le changement, ce sera je pense assez parlant...
  5. Merci! J'ai terminé vendredi...et en effet, on à déjà vu pire... Impressionnant la quantité de contaminants que j'ai retiré du vernis. Le parc de bagnoles pour l'export ou elle croupissait depuis une année et demi bordait la voie ferrée...ça pardonne pas...la clay bar je peux la jeter, elle à changé de couleur. La Pontiac y est aussi passée la semaine d'avant...là aussi, ça fait mal aux yeux. Si j'arrive à rester motivé et vu que le matos est dehors la suite c'est: -Tahoe -Camaro H.O. Alors oui, le detailing c'est chiant, c'est physique, c'est long...mais toujours un sacré plaisir que de voir ces caisses perdre les stigmates d'années d'abandon et de mauvais soins et de redevenir gentiment désirables.
  6. Merci! Définitivement pas le genre de bagnoles que je peux regarder mourir sans états d'âme... Un certain nombre, pour sûr...mais c'est le genre d'infos que j'ai fini par taire. Les jaloux, les haineux, les conformistes, j'en passe...toutes ces races avec qui la communication est difficile...j'ai pas d'énergie à gâcher là-dedans. Merci! Je l'aurais probablement achetée au premier jour, la difficulté étant d'en trouver le proprio...un marchand pour l'export en Libye sans aucune coordonnée nulle part. Je suis tombé dessus par hasard en allant voir la bagnole pour la 112ème fois alors qu'il était en train d'essayer de vendre un Ducato pourri à un autre gars. Il à aussi une Century et un Jimmy qui sont intéressants, vraiment pas cher...mais j'ai plus de place et c'est un peu trop "random" pour m'intéresser, je préfère les modèles un peu plus rares comme l'est la Lincoln. Sinon, daily...j'en ai aucun. Pour le boulot je fais tout en train. C'était le but de la Twingo avant (vendue) et maintenant de la Golf 2...mais qui au final ne roule qu'un weekend sur deux parce que j'ai pas une minute à moi...et essentiellement pas besoin de bagnole. Merci, oui elle démarre, roule et freine...ça tourne même très bien. Dommage pour la Pontiac, par contre le prix explique pourquoi elle traine là...y'a vraiment des idiots! Pour la Lincoln voilà les seuls problèmes après diagnostic: -Soucis à la commande de la suspension arrière pilotée (s'enclenche quelque fois, d'autres pas) -Enorme fuite de direction assistée (déjà réparé, c'était le o-ring du bocal de pompe) -Freins avants complètement grippés, c'est des étriers avec les fameux pistons en phenolic qui se déforment...tout ça rejoindra la benne quand j'aurais de quoi acheter les nouveaux en pistons acier. À part ça bagnole propre, saine, complète, peu kilomètrée et historique limpide...dommage qu'elle ait comme ça mal fini. Il était temps qu'elle change de mains! Au fait j'ai pas encore fait grand chose dessus à part du nettoyage, le diagnostic mécanique complet et de petites réparations...par contre l'autre jour j'ai fait un petit essai de polish "pour voir" sur le capot: Elle sera belle. J'arrive à corriger la majorité des défauts, et à force d'abrasion le vernis revient...mais ça va bien nécessiter 30 heures de boulot pour toute la voiture en deux passes en finissant par la cire. A suivre!
  7. Annonce BAT Le VIN indique un LG4...en 85 ça sort 155 chevaux...un des plus notoires presse-papiers que GM ait jamais produit. Dans l'annonce BAT comme souvent ça raconte beaucoup de conneries: La voiture est vendue comme mécaniquement d'origine avec 12'000 miles...elle aurait donc le seul LG4 du monde à sortir 205hp bone stock..sur la chaine d'assemblage chez GM au milieu d'un shift il en ont monté un de 205hp, comme ça, juste pour rire...et après ils en ont remonté 300 de 155hp. Et pareil le lendemain. Très belle auto ceci dit, bravo. Ce serait moi je la remettrais strictement d'origine, c'est comme ça que ces bagnoles sont belles...en plus si par miracle elle avait vraiment un aussi faible kilométrage, les bricoles aftermarket installées dessus ne font que péjorer son intérêt et la dévaluer...ce serait la mienne ce serait poubelle direct, aucun intérêt. S'il te faut des infos, j'ai trois Camaros de même génération dont deux en LG4 et passablement de documentation...n'hésites pas.
  8. Ah oui, au fait...vous vous souvenez de ça? J'ai eu...un mal fou à trouver à qui elle était. Mais je suis tombé totalement par hasard sur le mec, un libyen qui vend pour l'export, samedi passé. Il m'aura fallu la regarder mourir à petit feu pendant une année...pneus plats, parpaing posé sur le coffre pour le tenir fermé à cause de la gâche électrique en panne, des rayes et des pétards, la laque qui pèle...une année le poing dans la poche. Par contre pour négocier, payer, préparer la bagnole, atteler le Tahoe, trouver comment la charger avec la suspatte en rade et les freins bloqués et la tirer de son mouroir, ça, c'est allé nettement plus vite...même pas 48 heures. Après un bon coup de propre: Et hop', on entasse avec le reste: Soyons clairs: Y'à du boulot. Je l'ai trop payée. J'ai pas réfléchi. Je vais en chier comme un russe pour faire rouler ce machin, et en plus, j'ai pas le temps. Mais y'à un problème: Je n'ai que trop peu de compassion pour la connerie et ses adeptes. Une bagnole pareille, si t'as la chance de la posséder, t'en prends soin. Merci, au revoir. Le mec m'aurait articulé n'importe quel prix, je pense que j'aurais rincé. Juste pour qu'elle change de mains. Et j'ai un caractère de trou du cul, donc la remettre sur route j'y arriverais, vous pouvez ouvrir les paris...suspension pneumatique ou pas, pièces introuvables ou pas: Ça roulera. Sinon, juste pour étayer: Première main, import en RTi, papiers cleans, documentation complète, 74'000 miles d'origine. En plus d'être déjà passablement rare, c'est une Signature Series, et elle est loadée: Je ne pense pas qu'il manque la moindre option. Digital, sièges 6-ways, pavillons de serrures rétroéclairés, cuir, tout électrique, ouverture avec le clavier à code, jantes, clim électronique et j'en passe: La totale. Go-go gadget total. Voilà voilà. Et heureusement que j'ai acheté et refait ce con de Tahoe, parce qu'avec les freins de la bagnole serrés/collés/grippés/en feu au bout de 500 mètres à tel point qu'elle voulait plus avancer...éternel optimiste, je pensais m'en sortir en faisant les niveaux, en remplaçant la batterie et avec la caisse à out' dans le coffre...eh bah non, pas cette fois. Ça aura nécessité un 5,7 Vortec et une moitié de plein pour sauver la journée...pour une fois que d'avoir 1012 bagnoles sert à quelque chose... Pour la Lincoln: Stay tuned. Je vais pas l'attaquer tout de suite, dans l'immédiat j'ai pas le temps ni le budget..d'ici-là je la laisse au frais entre la Formula et le Blazer (qui attendent aussi patiemment le passage à la semaine de 16 jours...bref, ça me déprime) mais au moins, elle est sauvée d'une mort certaine.
  9. Merci! Ouais, il à prouvé ses capacités de véhicule tracteur...et donc mérité sa fin de remise en état... Merci. C'est marrant, parce qu'esthétiquement je n'ai encore pratiquement rien fait (à l'exception d'un polish vite fait, que je referais au complet à la fin des travaux). Mais j'ai une belle commande chez LMC sous le coude pour le rendre beau comme je le voudrais. Les S10 je les adore, rien ne change...ça marche franchement mieux à vide...en revanche pour tirer 3 tonnes c'est pas la même sauce, on va pas se mentir. J'ai fait des tas de transports de bagnoles avec mon deuxième S10 Sport en 4.3 TBI...ça va bien, mais je sens que je suis aux limites des capacités du moteur et de la boite, et j'aime pas ça, j'ai l'impression de "l'user", et ça me plait pas. Rien de tout ça avec le Tahoe, c'est la force tranquille. J'ai acheté le miens à 270'000kms...impressionnant de voir comment ça marche encore après autant de bornes et d'années: Quasiment aucun signe d'usure. Du bon gros "over-engineered" comme les ricains savent si bien faire. Merci! Quand j'aurais fini le projet dans son ensemble j'ouvrirais un topic avec le détail des travaux...vous allez me traiter de fou...si vous aimez bien le dessus, vous aimerez le dessous...qui était son point faible, mais c'est de l'histoire ancienne. Preview? Let's gooo: Partant pour un mini-meet, même si pour l'instant je ne peux pas encore rouler le miens autrement qu'en plaques temporaires...'faut que je le termine.
  10. 'Sont mignons ces petits SUV modernes... Bref. Weekend complet en Tahoe GMT400 en conditions réelles (bien qu'encore en cours de remise en état, mais ça à bien avancé): Tout le samedi avec 2,5 tonnes au cul à tracter, ça marche super. Et tout le dimanche à le débourrer, aller-retour jusqu'à Soleure par les petites routes, tourisme, etc. Moralité: Je le finis, et je le garde. J'etais encore un peu dubitatif, mais la journée avec le plateau au cul m'a scotché: Rien à voir avec le S-10. C'est une merveille. Le couple à bas régime, c'est presque de la provocation...jamais vu un truc pareil...y'a un fameux toboggan à 12% de pente pendant 4-5 kilomètres sur l'A1, tout le monde connait ce truc...en OD, gaz au tiers de la pédale, 2500 kilos au cul, kick-down en 3...en stationnaire à 150km/h j'ai relâché mais j'avais encore les deux tiers de la pédale en rabe, je pense que je pouvais aller chercher le fond de compteur en rigolant...la stabilité on en parle pas: Un train. C'est tellement large et lourd. Et hyper facile à conduire, comme dabe. Impossible à faire chauffer, impossible à mettre en panne...c'est abouti comme bahut, on sent bien que c'est une évolution des Square Bodies. Convaincu...enfin! À regarder j'y trouve toujours des défauts, par contre à rouler y'a pas: C'est vraiment génial. Le confort, le Vortec, l'étagement de la boite, l'agrément de conduite...rien à dire. Je comprends mieux pourquoi c'est une religion aux US le GMT-400. Donc ouais, bien. J'ai encore du boulot pour le finir mais ça suit son cours et en fin d'année il devrait y avoir du mal comme on dit...
  11. Toujours dans les parages, la Capri! Désirant la rouler un peu plus sur les petites routes de campagne et surtout ayant besoin de faire de la place au QG (), j'ai décidé de l'emmener prendre l'air à la grange. Au cul du Tahoe, bonne occasion de le tester pour la première fois avec du poids au cul. Tout de même 200 bornes aller-retour...rien à dire, ca tracte fort.
  12. Passé 1500 bornes depuis le CT, ptain, y'a pas: Ça fait plaisir de re-rouler là-dedans! Quelques photos au hasard: Par rapport à l'époque rien n'a changé: Ça démarre au quart, ça roule nickel, ça chauffe jamais, ça tourne à 11 litres, toujours ce joli glouglou à l'échappement...que du positif, une vraie merveille. Seul truc à prévoir: Les plaquettes avant d'ici 5000 bornes, je les sais proches du talon. À chuivre! Il va faire des bornes cet été, celui-là. Pendant ce temps l'autre prend le frais coincé entre les Camaros en attendant que je trouve le temps de faire la maintenance et les quelques travaux nécessaires au prochain CT:
  13. Meuhnon...c'est le temps libre qui se fait rare...
  14. Bon ben des news...ça faisait un moment. Un rythme de vie un peu incompatible avec toute forme de temps libre et un hiver pour une fois rude et des routes blanches de sel m'ont convaincu de laisser le S-10 au chaud...ce n'est qu'il y à deux semaines que je l'ai sorti de sa tombe et redémarré, blanc de poussière, pour aller rejoindre son nouveau logis, un immense box double pas loin de la maison...ou il est bien à l'abri. L'autre est stocké au boulot depuis lulure, il prend du bon temps houssé entre la Firebird et la Capri. Donc les beaux jours arrivants, l'envie de rouler en autre chose qu'en traine-con refait indubitablement surface...je monte à la préfecture pour reprendre les plaques de la Camaro...et j'avais complètement oublié mais le fonctionnaire me lance: -"Ah pis au fait, vous avez aussi votre Blazer en double, avec CT périmé." -"Ah mais ouais ptain c'est vrai! Bon, ben refilez-moi un rendez-vous!" Je comptais lancer ma 306 cab', mais bon...puisqu'il était encore enregistré sur le jeu de plaques, j'ai dis merde, je le lave, je le ripoline dessous et je monte au contrôle...on verra bien. Le dernier CT date quand même de 2018, et ça faisait presque deux ans qu'il était hors circulation. Donc le CT c'était cette après-midi. Après deux heures à le rendre nickel, je suis monté. Je suis tombé sur le roi des casse-couilles. Il à absolument TOUT détaillé. J'ai dû un peu faire de la psychologie (35 ans sur la route, 282'000 bornes...forcément, c'est plus tout neuf), mais comme souvent...je suis sorti avec une belle feuille blanche. Zéro défaut. Petit bonus: La nouvelle face avant US avec les antibrouillards dans la jupe, pourtant pas homologuée en Europe, est passée comme une lettre à la poste: Même pas une remarque. Bon, le ceusse était tellement soigneux qu'il à réussi à me péter l'accoudoir conducteur en fermant la porte comme un sourd...j'ai réparé ça direct en arrivant à la maison, c'est de l'ABS. Donc voilà, il est de retour sur les routes pour minimum 3 ans. De quoi aller facilement passer la barre des 300'000. Les derniers travaux sont un succès: Il marche mieux depuis que j'ai refait le TBI (même si le moteur de ralenti emmerde parfois, mais j'attends de voir si c'est le calculo qui réapprend les réglages ou si c'est le dernier nettoyage qui à foutu la merde...anyway le neuf est dans la boite à gants), le collecteur neuf est parfaitement étanche (quel changement!) et les rotules de suspension neuves coté droit ont fini d'annuler le peu de jeu dans la direction. Donc voilà...de retour sur les routes. Je vais déjà le prendre dimanche pour aller au rasso du coin, ça lui dégourdira la mécanique...
  15. Dieu que c'est beau! Magnifique! Un grand bravo.