AMC Pacer D/L 1976


Neokill
 Share

Recommended Posts

Alors elle ne l'a jamais fait avant malgré les quelques kilomètres qu'on a fait avec (250 pour la ramener avant de crever)...

 

Le ralenti n'est pas particulièrement haut. Le bouchon de réservoir d'essence ?

 

Je n'ai pas encore regardé la capsule du filtre à air...

Link to comment
Share on other sites

Eh bien lorsqu'elle meurt, tu peux essayer de virer le filtre à air pour voir si le volet de starter est fermé (arrive souvent quand on remonte mal le boitier filtre) et essayer de la redémarrer.

 

Note bien s'il y a une odeur d'essence ou non, ce sera une indication de plus.

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...

Aller, quelques nouvelles toutes fraiches !!

 

La Pacer avait besoin d'un bon coup de jeune ! Du coup :

 

- changement des durites

- joints

- carburateur neuf car il pissait de presque partout

- collecteur d'échappement (l'ancien était vrillé et fendu)

- durites de refroidissement de boite (les anciennes étaient HS d'ou de l'huile présente en permanence sous la voiture)

- démarreur neuf (trace de barre à mine sur l'ancien et problèmes de démarrage)

 

Je l'ai récupéré le 5 novembre, j'ai très peu roulé avec mais tout à l'air d'aller pour le mieux !

 

Elle va passer l'hiver bien au chaud à côté de sa copine et on ressortira au printemps !!

Link to comment
Share on other sites

  • 8 months later...

Quelques nouvelles de la Pacer !! Avec Choucroute on a fait une remise en route de la belle car elle n'avait plus tourné depuis mars. Démarre nickel, tourne rond, on a fait une trentaine de kilomètres avec mais à une vitesse constante (80/90 km/h) sur quelques centaines de mètre elle toussote, pétarade.

 

Du coup on a vérifié deux trois trucs et il reste à priori deux choses :

 

vapor lock : la durite d'essence est en acier et passe à quelques centimètre du moteur qui chauffe pas mal mine de rien ?!

bobine en bout de course : l'idée m'a été suggérée par le gérant du club Pacer de Suisse qui a connu quelque chose de similaire.

 

Un avis complémentaire ?

Link to comment
Share on other sites

Si c'est bel et bien un vaporlock, la meilleure solution est de faire passer la durite ailleurs, loin des pièces chaudes (surtout échappement).  Si ça continue, ça peu venir d'une membrane de pompe à essence de mauvaise qualité. 

Si après tout ça,  ça continue (comme pour moi) par forte chaleur et bouchon, c'est plutôt normal, à l'époque il n'y avait pas autanf de trafic et ce n'était pas un problème.  Une solution consiste à passer en pompe à essence électrique histoire d' isoler le circuit de carburant de tout contact mécanique avec le moteur... 

Link to comment
Share on other sites

Les symptômes du vapor lock sont les mêmes que ceux d'une panne d'essence : ça tousse, et ça s'arrête en quelques centaines de mètres faute de carburant. On peut redémarrer quand tout a refroidi - ou qu'on l'a fait refroidir en balançant de l'eau sur les durits et sur la pompe. Ce n'est pas ce qui t'arrive.

 

Tous les V8 ont des lignes d'essence qui passent près du moteur et surtout des culasses. L'important, c'est l'emplacement des lignes avant la pompe à essence, quand l'essence est en dépression. Après la pompe, les lignes sont sous pression et constamment alimentées, l'essence a beaucoup plus de mal à s'évaporer.

Link to comment
Share on other sites

il y a 52 minutes, Gilles a dit :

La bobine est une piste très plausible. Si elle est vieille, elle peut mourir, les symptômes sont justes ceux que tu indiques.

 

Je pense vu l'état de la belle quand je l'ai récupéré que la bobine peut être d'origine... :mwarf: Je vais voir ça !

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Phil a dit :

Les symptômes du vapor lock sont les mêmes que ceux d'une panne d'essence : ça tousse, et ça s'arrête en quelques centaines de mètres faute de carburant. On peut redémarrer quand tout a refroidi - ou qu'on l'a fait refroidir en balançant de l'eau sur les durits et sur la pompe. Ce n'est pas ce qui t'arrive.

 

Tous les V8 ont des lignes d'essence qui passent près du moteur et surtout des culasses. L'important, c'est l'emplacement des lignes avant la pompe à essence, quand l'essence est en dépression. Après la pompe, les lignes sont sous pression et constamment alimentées, l'essence a beaucoup plus de mal à s'évaporer.

 

Voilà à quoi ça ressemble sur la Pacer (en rouge)

 

IMAG0144.thumb.jpg.67fd36ab1db845b1bcbafaf4e11f686b.jpg

 

IMAG0215.thumb.jpg.81f51a2709b1df280f92ccb8d34eb88b.jpg

Link to comment
Share on other sites

D'abord c'est un L6 (je ne me rappelais plus) donc bien plus au frais. En plus, tout ce qui est en rouge est en aval de la pompe, donc le vapor-lock je n'y crois pas une seconde. Checke plutôt la bobine, l'avance à l'allumage (initiale, à dépression et centrifuge), le jeu dans l'axe de l'allumeur, et la présence de saletés au fond de la cuve de carbu.

Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, Phil a dit :

D'abord c'est un L6 (je ne me rappelais plus) donc bien plus au frais. En plus, tout ce qui est en rouge est en aval de la pompe, donc le vapor-lock je n'y crois pas une seconde. Checke plutôt la bobine, l'avance à l'allumage (initiale, à dépression et centrifuge), le jeu dans l'axe de l'allumeur, et la présence de saletés au fond de la cuve de carbu.

 

Jeu dans l'axe vérifié par mon pote mécano, carbu neuf ainsi que filtre à essence donc ça sent la bobine...

Link to comment
Share on other sites

He bien croyez le ou non, sur mon L6 Chevy, la durite  passe au même endroit entre la pompe et le carbu,  et j'ai pourtant du vapor lock qui se forme ici (malgré que l'essence soit sous pression à cet endroit) 

Je ne dis pas que c'est ton cas, mais ce n'est pas aussi impossible que ça. Par contre, faut remettre en contexte : cela n'arrive que par forte chaleur, après avoir été dans un traffic accordéon au moins 10 minutes. 

C'est très facile de savoir, une fois que la voiture a calé, ouvrir la durite suspecte, si du liquide en sort, fausse piste. Si du gaz en sort,  vapor lock. 

Link to comment
Share on other sites

  • 7 months later...
  • 3 months later...

Quelques nouvelles de la Pacer : jetj'étais en contact avec Francis (rip) pour la vente de la Pacer avant qu'il ne nous quitte. Le but était de la retaper et de l'offrir à Caro (sa femme) pour ses 40 ans. C'est son ami Henri qui s'est chargé de respecter ses dernières volontés ! Bravo à lui pour le boulot abattu en si peu de temps et bonne route à Caro !

 

IMG-20180804-WA00061.jpg.55d0022d5c796565647749a31727c249.jpg

 

IMG_20180804_1500551.jpg.9f8739f27082560533e894cc495d2827.jpg

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share