Londres/Budapest en Pontiac Firebird

Chez Dreams-Cars, nous aimons relever de gros challenges et partager le récit de nos aventures avec nos lecteurs. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir l’incroyable roadtrip que nous avons réalisé en Pontiac Firebird entre Londres et Budapest. Plus de 2000 kms de routes entre l’Angleterre, la Belgique, l’Allemagne, l’Autriche et la Hongrie, sans oublier les quelques heures de bateau pour traverser la Manche.

Nous avons réalisé cette aventure afin d’accompagner nos deux nouvelles pages de conseils « Voyager à l’étranger avec votre américaine » et « Préparer un long trajet en ancienne ». Nous souhaitons en effet vous initier aux plaisirs des roadtrips à l’Américaine.

Roadtrip en Pontiac Firebird 1992 :

Londres/Budapest en Pontiac Firebird

Plus de 2000 kilomètres séparent Londres de Budapest. Pour ce voyage, nous avons choisi une Pontiac Firebird 1992 avec un moteur v6 et une boite automatique. C’est une voiture ni trop vieille, ni trop récente, ce qui était parfait pour ce projet. Le moteur v6 était également un très bon choix afin de limiter la consommation de carburant.

Londres était notre ville de départ puisque la Firebird avait été achetée directement sur place. Budapest était notre ville d’arrivée puisque Eva, l’heureuse propriétaire de cette Pontiac, habite en Hongrie.

Préparations de la mécanique avant le départ :

Londres/Budapest en Pontiac Firebird

Avant de faire ce roadtrip de presque 2000 kilomètres, il était indispensable de faire une grosse révision. Nouveau liquide de refroidissement et contrôle des freins. Les révisions ont été effectuées dans une petit garage dans la banlieue de Londres. Malheureusement nous avons découvert un ressort de suspension cassé ainsi que le support de la barre anti-roulis. Après quelques heures de travaux, tout était arrangé.

Londres/Budapest en Pontiac Firebird

Il était également inimaginable d’envisager ce roadtrip sans investir dans la sécurité. Nous avons donc décidé de changer les pneus. Des pneus BF Goodrich Radial T/A en 235 à l’avant et 245 à l’arrière, 60 par 14. A peine installés, ces pneus ont supporté un roadtrip de 2000 kilomètres.

Analyse des cartes et programmation du GPS :

Londres/Budapest en Pontiac Firebird

Analyse des cartes avant le grand départ. Notre plus grosse crainte était le trajet entre Londres et Douvres car nous risquions de louper le ferry. Nous allons traverser 6 pays durant ce voyage. Heureusement que les GPS existent, sinon nous aurions eu besoin de 6 livres comme celui visible sur la photo.

Londres/Budapest en Pontiac Firebird

Ensuite, contrôle de l’itinéraire sur Google Maps. Première frayeur à la vue de la distance entre le départ et l’arrivée. Cependant il est trop tard pour faire marche arrière. Sans pause et à vitesse constante, la durée du trajet est estimée à 17 heures. Nous avons pu faire le trajet en 24 heures avec des pauses de 30 minutes pour changer de conducteur.

Chargement des valises dans le coffre :

Londres/Budapest en Pontiac Firebird

Chargement de la Pontiac. Il est 1h30 du matin et nous n’avons que très peu de temps avant de devoir prendre la route afin de ne pas louper le départ du ferry à 4h. Nous avons très vite réalisé que le coffre d’une Firebird, c’est petit. Impossible de tout faire rentrer dans ce petit coffre, nous avons dû placer pas mal de cartons sur les sièges arrières.

Juste avant le départ :

Londres/Budapest en Pontiac Firebird

Le grand moment est arrivé. La voiture est enfin chargée, il est 2h du matin. Nous n’avons que 1h30 pour aller jusqu’à Douvres afin de prendre le ferry de 4h. Nous sommes super excités de débuter cette incroyable aventure avec notre Pontiac.

Londres/Budapest en Pontiac Firebird

Le GPS est programmé sur Tokod, notre ville d’arrivée qui se trouve à quelques kilomètres de Budapest en Hongrie. Difficile à ce moment là d’estimer une heure d’arrivée, mais nous espérons pouvoir faire le voyage en 20h. Tout dépendra du trafic sur la route et de nos pauses, sans oublier d’éventuels problèmes mécaniques.

Quelques heures sur les routes Anglaises :

Londres/Budapest en Pontiac Firebird

Il est presque 4h du matin, nous sommes en retard pour prendre le bateau. Nous devons faire vite, car nous n’avons même pas encore passé la douane. Le temps est très mauvais en Angleterre, ce qui ne facilite pas la tâche.

Londres/Budapest en Pontiac Firebird

Heureusement qu’à cette heure là, il n’y a presque pas de trafic sur l’autoroute autrement nous aurions certainement loupé le ferry. Nous voici arrivés à la douane pour un premier contrôle. Grosse peur en raison du chargement imposant dans notre Pontiac.

Traversée de la Manche en ferry :

Londres/Budapest en Pontiac Firebird

Arrivée dans le ferry, presque vide car à 4h du matin il n’y a aucun touriste pour aller en France. Il y avait que des camions pour le transport de marchandises. La Pontiac était entre plusieurs gros camions et semblait toute petite.

Rendez-vous dans quelques heures une fois en France, ça nous laisse le temps de faire une sieste et de prendre quelques cafés.

Passage en France et arrivée en Belgique :

Londres/Budapest en Pontiac Firebird

Après quelques heures passées sur les routes françaises, nous voici arrivés en Belgique pour une première pause. Contrôle des niveaux d’huile et de la chauffe du moteur. Aucun problème à signaler. Durant ces 2000 kilomètres, nous n’avons eu absolument aucun problème avec la Pontiac même lorsque la température extérieure approchait les 25°C. Nous allons pouvoir reprendre la route sans crainte.

L’interminable traversée de l’Allemagne :

Londres/Budapest en Pontiac Firebird

Nous arrivons en Allemagne après avoir traversé de superbes paysages en Autriche. Le temps commence enfin à se dégager. Sans la climatisation, c’était parfois difficile surtout lors du pic de température à presque 30°C.

Londres/Budapest en Pontiac Firebird

Quelques heures plus tard, nouvelle pause pour contrôler la mécanique de la Pontiac. Encore une fois aucun problème à signaler. Il est midi, pause au Burger King dans une station-service en Allemagne.

Sur les routes d’Autriche sous le soleil :

Londres/Budapest en Pontiac Firebird

Nous avons pu voir de superbes paysages, surtout en Allemagne et en Autriche. Les routes étaient vraiment très agréables. Nous avions le temps parfait pour prendre la route, cependant quelques craintes car il faisait de plus en plus chaud. Il était pas impossible que la Pontiac se mette à chauffer dans de telles conditions.

Pauses pour faire le plein d’essence :

Londres/Budapest en Pontiac Firebird

Pause indispensable pour faire le plein. Nous avons été choqués de constater la différence de prix entre les pays. Le plein était à 80 Euros en Angleterre, 100 Euros en Allemagne, 65 Euros en Autriche et 70 Euros en Hongrie.

Vive les moteurs V6 pour faire quelques économies. La Pontiac a une consommation très raisonnable, sur l’autoroute elle peut faire presque 580 kilomètres avec un plein.

La nuit tombe sur l’Autriche :

Londres/Budapest en Pontiac Firebird

Nous avons fait les trois quarts du chemin, nous arrivons enfin en Autriche. Dans quelques heures, nous serons enfin prêts à traverser la frontière hongroise. Le crépuscule s’installe petit à petit sur l’Autriche, mais sur nous c’est la fatigue qui prend place.

Déjà plus de 15 heures passées à rouler. Dernière pause en Autriche. Nous pensions pouvoir faire le trajet en seulement 20h mais il reste encore plus de 500 kilomètres à faire.

Plus que quelques heures avant d’arriver en Hongrie :

Londres/Budapest en Pontiac Firebird

La victoire est proche, dans quelques heures nous serons arrivé à Tokod, dans la campagne hongroise. Heureusement, car nous ne pouvions plus tenir très longtemps. Soulignons que la Pontiac à réalisé une petite pointe de vitesse à 183 km/h (l’impatience se faisait sentir) alors qu’elle était chargée jusqu’au plafond.

24h plus tard la mission est accomplie :

Londres/Budapest en Pontiac Firebird

Enfin arrivés en Hongrie, après 24h de route et presque 2000 km. Mission accomplie ! Passer plus de 24h sur la route c’est long et parfois très ennuyeux. Cependant, nous avons adoré ce roadtrip du début à la fin.

A l’arrivée, une bonne soupe hongroise nous attendait pour nous remettre de nos émotions et reprendre quelques forces.

Arrivée en Hongrie dans la ville d’Esztergom :

Londres/Budapest en Pontiac Firebird

Afin de célébrer notre arrivée en Hongrie, petit moment de détente à la basilique d’Esztergom le lendemain matin après avoir passé une bonne nuit dans un vrai lit, pas un siège de Pontiac. C’est la plus grande du pays, et certainement la plus belle.

D’après un forum de passionnés en Hongrie, il y aurait que 15 Pontiac Firebird dans le pays. Conduire la Pontiac dans les petits villages de Hongrie, c’est comme conduire un OVNI.