Laurent, Ford Mustang 1965

Découvrez le portrait de Laurent, un passionné de voitures américaines qui possède une Ford Mustang de 1965 avec laquelle il partage de très bons moments avec toute sa famille. Victime d’un accident l’ayant rendu handicapé, il souhaite apporter son témoignage pour prouver que rien ne peut stopper une passion.

Laurent, Ford Mustang 1965

Pouvez-vous décrire votre passion pour les voitures américaines ?

Ma passion pour les voitures américaines est née lorsque j’étais tout petit, avec les premières petites voitures « Matchbox » et « Dinky Toy » sans oublier les séries et films américains et les magazines autos connus de tout les passionnées. Ensuite ce fût le tour des rassemblements. Cette passion m’a mené à en faire mon métier de carrossier peintre puis de goûter un temps a l’assistance en rallye auto.

Quand avez-vous décidé d’acheter votre première Américaine ?

Mon désir d’acquérir une voiture américaine de collection est vite arrivé mais malheureusement j’ai été freiné par un manque de moyen financier et matériel. J’ai donc commencé par les cyclos et motos anciennes puis les autos anciennes française car elle étaient plus simples à trouver et moins chères à entretenir. J’avais également du repousser mon projet suite à un accident, mais ma passion est quand même restée là, enfouie par quelques problèmes mais toujours très présente.

Dès que j’ai eu les moyens financiers d’acheter une Américaine, mon objectif était de trouver une auto en grande partie restaurée correctement car je ne pouvais plus assumer seul une restauration lourde et longue en raison de mon handicap.

Une annonce à coté de chez moi m’a enfin décidé à concrétiser ce vieux projet. C’était une Plymouth Scamp de 1971 avec un moteur 6 cylindres. Étant limité dans mes connaissances dans les voitures américaines, je souhaitais commencer par un moteur 6 cylindres avec un modèle simple, très rependu et facile à entretenir avec un petit budget. Ce choix à était le bon, ce type de mécanique est parfait pour bien apprendre et se faire la main. A ce moment là, le souhait d’acheter un jour un célèbre V8 américain était encore un de mes rêves les plus fous. J’ai pu réaliser ce projet avec l’achat d’une Ford Mustang de 1965, avec le célèbre moteur V8 289ci.

Pourquoi une Ford Mustang 1965 ?

Tout simplement parce que c’était la voiture américaine de mes rêves. Tout petit, je rêvais de cette Mustang et de tout ce qu’elle représentait. Le mythe de la Ford Mustang. Son look agressif, sa petite taille pour une Américaine, sans oublier la légende qu’elle représente depuis sa création en 1964. La plupart des fans de Mustang préfèrent la version Fastback mais moi c’était la version Hardtop ! Pourquoi ? Je ne sais pas, c’est comme ça !

Comment avez-vous trouvé votre Ford Mustang ?

Tout simplement sur Internet. C’est un outil qui rend la recherche d’une voiture de collection tellement facile, et qui permet aussi un repérage rapide. Une fois ma première Américaine vendue, je me suis mis à chercher sur Internet. La Mustang était aux USA,  j’ai donc pris contact avec un professionnel de la vente et de l’importation.

Pouvez-vous témoigner de votre expérience ?

Cette passion m’a permis de rencontrer des gens passionnés et qualifiés qui m’aident et m’apprennent énormément de choses. Ma passion pour les voitures américaines m’a aussi aidé à prouver à certains septiques que les personnes handicapées peuvent elles aussi vivent leurs passions comme tout le monde, et de faire comprendre aux gens que nous ne somment pas si différent qu’eux et que la passion nous rassembles tous. En fauteuil roulant, tout est compliqué, même pour les choses les plus simples. Ca demande plus d’efforts et de volonté surtout d’aide et d’ouverture de la part des autres.

La Mustang est très aimée par les amateurs de voitures américaines en France. Le son du V8 et la légende qu’elle représente facilitent le contact avec moi en tant que personne handicapée, même si la plupart des gens restent très étonnés de me voir sortir en fauteuil roulant durant les rassemblements.

Comment partagez-vous votre passion avec votre famille ?

A travers mes balades au volant de la Mustang, les rassemblements et aussi avec les réparations. Au départ ma famille n’était pas aussi passionnée que moi mais au fil du temps ils sont eux aussi tombés sous le charme des voitures anciennes de collection. Mon fils m’aide énormément pour les réparations sur la Mustang – il s’est découvert une réelle attirance pour l’automobile en général qu’il n’avait pas spécialement avant. Ma passion nous permet de partager des moments sincères et agréables tous ensemble.

Avez-vous des projets en cours ?

Dans l’immédiat, mon principal est d’affiner la restauration de ma Mustang. J’aime de plus en plus les modèles plus anciens des années ’50 et années ’60. C’est peut-être l’occasion d’essayer un modèle plus ancien et vraiment différent un peu plus tard.

Dreams-Cars vous aide-il à vivre votre passion ?

Dreams-Cars me permet d’apprendre énormément de choses sur ma passion et de découvrir d’autres modèles, d’apprendre l’histoire des voitures américaines, de partager des astuces, d’avoir de l’aide pour les réparations et surtout de rencontrer d’autres passionnés qui sont parfois à coté de chez moi et souvent prêt à m’aider. C’est une grande famille de passionnés, ouverts d’esprit et sans préjugés.

Discutez avec Laurent sur le forum Dreams-Cars : Stangsud