Nitrous Oxide System (NOS)

Le NOS (Nitrous Oxide System) permet de surcharger en oxygène un moteur et donc augmenter très fortement son rendement grâce au protoxyde d’azote. C’est un système très populaire pour les voitures préparées pour le drag racing.

Les différents kits disponibles :

De nombreux kits sont disponibles pour les voitures américaines. Il est recommandé d’utiliser des kits injectant à la fois du protoxyde d’azote et de l’essence afin d’obtenir un bon mélange air/essence. En effet, augmenter chimiquement le volume d’oxygène du moteur ne doit pas se faire sans en accroître la quantité d’essence admise.

Différents kits existent sur le marché, allant du petit kit ajoutant 75cv au légendaire kit ajoutant plus de 1000cv. En ordre général on parle de 20 à 30% de puissance en plus sur la puissance d’un moteur stock de base sans trop de détérioration.

Spécificités techniques :

L’ajout d’un kit NOS tient sa complexité au montage et la durée de vie du moteur selon quelques paramètres comme l’indice de chaleur des bougies, la pression d’essence, et surtout le calage de l’allumage.

Il existe un effet souvent méconnu lié à l’installation d’un kit NOS. Sachez que l’injection du protoxyde d’azote refroidit les tubulures d’admission, le mélange admis dans le moteur sera donc impacté. Les relevés de température d’injections baissent d’environ 35°C ce qui est un atout concernant les performances moteurs. Certains moteurs obtiennent des valeurs de chute de température encore plus importantes.

L’utilisation du NOS :

Le NOS doit toujours s’utiliser pied au plancher, c’est à dire très haut dans les tours, sous peine de dégrader votre mécanique instantanément. Il existe des interrupteurs à placer en bout de pédale ou au niveau du carburateur pour éviter de déclencher le Nitrous trop tôt et donc éviter une erreur qui serait fatale à votre moteur.

Les purges et les jauges de pression ne sont pas des gadgets afin de vider l’air dans les durites et pour contrôler la pression dans le circuit.

La sensation est très impressionnante sur un moteur non préparé et l’est beaucoup moins sur un moteur très préparé. La raison ? Elle est simple et logique. Quand vous avez 300cv stock et que vous y rajouter 100cv à l’aide du Nitrous cela vous fait 400cv et à ce stade il est facile de resentir 100cv supplémentaires. En revanche 100cv sur un moteur qui en fait déjà 600 et qui vous colle déjà au fond de votre siège, c’est beaucoup moins impressionnant bien que ce soit tout aussi efficace.

Les risques pour la mécanique :

Ce genre d’installation augmente la pression de compression et donc les risques d’accident mécaniques au niveau des bielles et des joints. Afin d’éviter de dégrader votre mécanique, vous devez impérativement préparer votre moteur, notamment les bielles, les pistons, et la segmentation pour ne citer que ces éléments.

Prix d’une installation :

Généralement, vous devez compter un budget compris entre 450 et 1000 Euros en fonction de l’installation que vous souhaitez obtenir pour votre moteur. Ce prix ne prend pas en compte l’ensemble des modifications que vous devez faire afin de renforcer votre moteur avant de lui injecter du Nitrous.

Sachez que le prix de 10 kilos de NOS pour un weekend de run est d’environ 60 Euros.

Règlementation :

Sur route ouverte, l’utilisation du NOS est strictement interdite. Ce type d’installation doit être uniquement destiné à un usage sur piste. Rouler avec un kit NOS installé dans votre voiture vous expose à une saisie de votre véhicule. Vous risquez également de perdre votre assurance en cas d’accident. Pour plus d’information, visitez la page dédiée aux risques liés aux voitures modifiées.

Pour trouver un revendeur de kits NOS, consulter notre carnet d’adresses.