Comprendre les différentes huiles moteur

Comprendre les différentes huiles moteurs, c’est d’abord comprendre ce que l’on appelle la viscosité d’une huile moteur. Une huile a la viscosité élevée sera une huile plutôt épaisse (comme du miel par exemple), à l’inverse d’une huile à la viscosité faible qui sera plutôt fluide (comme de l’eau par exemple).

La viscosité d’une huile moteur est indiquée sur le bidon sous la forme d’une série de deux chiffres, suivie de la lettre W, suivies de deux autres chiffres. Il est important de connaitre la signification de ces codes afin de choisir l’huile la mieux adaptée à votre voiture américaine ancienne.

Les deux premiers chiffres indiquent la viscosité de l’huile quand le moteur est froid (température ambiante extérieure). Les deux derniers chiffres indiquent la viscosité de l’huile quand le moteur est chaud. La lettre W signifie « Winter » (hiver en anglais). Il est peu utile de parler de la mention W aujourd’hui, car sa présence concerne surtout les huiles moteurs dites monogrades qu’il faut changer en fonction de la saison. Aujourd’hui, les huiles sont majoritairement multigrades, c’est à dire bonnes pour toutes saisons.

Aide à la lecture des huiles moteur :

  • Deux premiers chiffres : Viscosité à froid
  • Lettre séparatrice W : Saison (inutile avec les huiles modernes)
  • Deux derniers chiffres : Viscosité à chaud

Plus les chiffres représentant la viscosité sont élevés, plus l’huile est épaisse, et à l’inverse, plus ces deux chiffres sont bas, plus l’huile est fluide.

Les viscosités d’huile moteur les plus populaires sont 10w40, 15w40 et 20w40. Pour les voitures américaines anciennes, il est inutile de mentionner les huiles dont la viscosité à froid est de 0 à 5 et à chaud de 20, 30, 50 et 60, car ces huiles sont plus rares et plus chères et souvent dédiées aux voitures récentes ou très sportives. Une viscosité de 10 à 20 à froid et uniquement 40 à chaud conviendra très bien, surtout pour une voiture américaine ancienne.

Pour les voitures américaines anciennes produites entre les années ’60 et les années ’80 avec une mécanique d’origine, l’huile 15w40 semble être la plus utilisée par les propriétaires de voitures américaines et ne pose à première vue aucun problème particulier. Pour les voitures anciennes des années ’50 avec une mécanique d’origine, l’huile 20w40 semblerait mieux adaptée, et ne poserait pas de problèmes. Pour les voitures américaines anciennes des années ’80, l’huile 10W40 peut être utilisée. Pour une voitures de compétition ou avec des mécaniques sportives, vous pouvez garder une huile classique cependant les vidanges devront être très rapprochées, sans forcément se fier au kilométrage parcouru avec le véhicule.

Choix de l’huile pour les voitures anciennes :

  • Voitures produites avant les années ’60 : 20W40
  • Voitures produites entre les années ’60 et ’80 : 15W40
  • Voitures produites après les années ’80 : 10W40
  • Voitures récentes : 5W40 (recommandation non-universelle)
  • Voitures sportives : 5W40 (recommandation non-universelle)

Attention : Ces recommandations sont variables en fonction de l’état de votre mécanique et peuvent ne pas être compatibles avec votre voiture américaine, surtout si cette dernière est récente ou très sportive. En cas de doute, demander conseils à un professionnel.

Si vous vérifiez votre niveau d’huile régulièrement et que vous ne constatez pas de baisse importante, vous pouvez faire un essai avec une huile plus fluide (par exemple passer de la 20W40 à la 15W40 ou de la 15W40 à la 10W40). Si suite à cet essai vous ne constatez pas de perte d’huile, vous pouvez conserver cette huile à viscosité plus faible pour rouler avec votre voiture américaine.

Enfin, sachez que l’huile moteur se trouve facilement dans n’importe quel centre auto ou en grande surface. Vous n’avez donc pas besoin de passer par un garagiste pour vous procurer votre huile.