Buick Roadmaster 1949

Cette superbe Buick Roadmaster de 1949 fait l’effet d’un terrible coup de tonnerre dans un grand ciel bleu sans nuages avec ses lignes surbaissées, son long capot horizontal, son beau fessier digne d’un Cadillac. En 1949, la Buick Roadmaster se place au même rang qu’une Cadillac, c’est à dire une voiture d’exception, très représentative de la décennie du style automobile vient de débuter dans le monde des voitures américaines…

Certains trouverons que cette Buick Roadmaster ressemble à la Oldsmobile 98 de 1949 ou encore à la Cadillac S-62 de la même année, et c’est tout à fait vrai… Mais cette Buick un petit truc en plus : une distinction inédite ! L’imposante calandre de cette Buick Roadmaster de 1949 reçoit 25 barres chromées, qui furent vite surnommées « le sourire du dollar » par les magazines de l’époque.

Dans la fin des années ’40, le style de l’aviation fait un malheur en Amérique, et est adopté par plusieurs grands constructeurs automobile pour notre plus grand plaisir !

Sur les ailes avant de cette Buick, nous pouvons remarquer 4 ventiports. Ces prises d’air étaient déjà présents sur d’autres modèles de la marque auparavant, mais suite à la plainte d’un directeur de lycée ils ont été bouchés dès la sortie de la Roadmaster en 1949. La raison ? Les étudiants avaient eu des idées plutôt mal placées avec ces trous… Notez que sur les modèles plus bas de gammes de Buick, il n’y a seulement 3 ventiports.

Pour l’arrière, les feux rouges au design moderne sont plutôt luxueux et s’intègrent parfaitement aux ailes arrières.

Coté moteur en 1949, la Roadmaster a bien été gâtée par Buick. En effet, elle reçoit l’imposant 8 cylindres en ligne Fireball de 320 ci (5,2 litres) de cylindrée. Un moteur réputé pour démarrer violemment (le contacteur du démarreur étant en fin de course de la pédale d’accélérateur). Le Fireball, à carburateur Stromberg ou Carter, délivre 150 ch et est couplé à une transmission automatique 2 rapports Dynaflow, le tout lui permettant d’atteindre une vitesse maximale de 135 km/h.

Cette sublime Buick Roadmaster 1949 à été produite à plus de 18 000 exemplaires, toutes carrosseries confondues.