Investir dans les voitures anciennes

Vous avez certainement remarqué que les entreprises d’import et de vente de voitures américaines se sont multipliées ces dernières années. Il s’en ouvre une nouvelle presque tous les 6 mois, sans compter les particuliers ayant quelques contacts aux USA et qui se lancent dans ce business afin d’arrondir leurs fins de mois.

Les voitures américaines, aussi bien anciennes que récentes, seraient-elles la nouvelle solution miracle pour un investissement rentable en temps de crise ?

Généralement, les mots « voiture » et « investissement » ne sont pas synonymes. Nombreux sont les particuliers qui ont souhaité restaurer une voiture en mauvais état afin de pouvoir la revendre un bon prix, mais bien souvent le montant de l’investissement nécessaire pour la restauration est bien supérieur à la valeur de la voiture sur le marché. Il est donc courant de voir certains modèles en vente pour plus de 20 000 euros alors que vous pouvez facilement les trouver à un prix bien plus bas et dans un état parfaitement acceptable. En raison du prix bien trop élevé, ce genre d’annonces ne génèrent bien souvent aucun contact de la part d’acheteurs potentiels.

Même si vous effectuez une restauration à 30 000 Euros sur votre Ford Mustang, elle restera toujours une Ford Mustang, c’est à un dire un véhicule avec une valeur plus ou moins définie par le marché de l’occasion et ce même si elle est dans un état neuf. Cette situation s’applique sur une très grande majorité de voitures américaines, il existe bien entendu quelques rares muscle cars ou modèles de légende qui peuvent se vendre à prix d’or. Mais ici aussi, le prix de la restauration risque de se révéler supérieur au prix de vente acceptable par les passionnés intéressés par ce modèle.

Si vous souhaitez malgré tout vous lancer dans un investissement spéculatif, sachez qu’il existe quelques modèles dont la cote ne fait qu’augmenter au fur et à mesure des années (comme par exemple les muscle cars du groupe Mopar). C’est pour cette raison que certaines Ford Mustang, Chevrolet Camaro, Chevrolet Corvette, Dodge Charger, Dodge Challenger sont très prisées par les vendeurs professionnels. Cependant, comme tous investissement spéculatif, le risque zéro n’existe pas. Nous ne sommes pas à l’abri d’une nouvelle réglementation écologique ou administrative à l’encontre des voitures de collection, ce qui ferait considérablement chuter leur valeur.

Il est également important de noter que le prix de l’essence a un fort impact sur le prix des voitures américaines, surtout pour les anciens modèles. Depuis que le prix de l’essence à dépassé la barre des 1,50 euros le litre (et nous parlons à présent de 2 euros le litre), de plus en plus de voitures américaines sont mises en vente. C’est alors qu’arrive le système de l’offre et de la demande : plus vous avez de voitures sur le marché, plus le prix de ces voitures baisse. Pour compléter cette équation, vous devez également prendre en compte le fait que le prix élevé de l’essence dans une période de crise n’encourage pas les ventes, ce qui fait chuter encore plus la valeur de votre voiture américaine.

Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure avec un business basé sur l’import de voitures américaines, sachez que le marché est déjà saturé par les entreprises proposant ce type de service, certains de ces acteurs étant actifs depuis de très nombreuses années. Vous rendre compétitif dans ce domaine risque d’être compliqué. Vous devrez également disposer de nombreux contacts et partenaires aux USA, et être parfaitement informé sur les lois et taxations au sujet de l’import de voitures américaines.

Autres pages de conseils à consulter :